Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 15:59
Voici une sélection de  quelques images de la saison d'hiver 2008/2009 pour présenter les plus beaux paysages à proximité des Sept Laux.



Départ du parking de Pipay



Qu'on est bien sous nos couettes de neige !


Environ 50 cm de neige fraîche !














col du MerdaretChalets et col du Merdaret


Les montées sont en vert, les descentes en rouge.           © GEOPORTAIL 2007
Partir de la station des 7 Laux à Pipay 1560m; prendre le chemin plein Nord, le suivre environ 2km, puis prendre à droite un sentier plus raide à travers les bois pour traverser progressivement la forêt et se rapprocher du col du Merdaret 1798m. On peut ensuite suivre les pistes jusqu'au sommet de Roche Noire 2129m .
Descente au Pleynet
Repeauter et remonter au Dôme des Oudis 2124m
Descendre à Pipay...
Dénivelé 1200m.

Dent de Crolles







Dôme des Oudis, les Bauges en arrière plan

















 

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page) 

Lever de lune sur les sommets...


Webcam de Prapoutel 1350m

Merci à Bruno de  www.les7laux.com  pour l'autorisation de diffusion


Dôme des Oudis 2120m

Repost 0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 20:47






PunoPuno, capitale de l'altiplano (plaine d'altitude) péruvien, est situé à 3827 m d'altitude et est surtout un lieu de passage. C'est la dernière ville importante avant la frontière bolivienne. C'est aussi le point de passage obligatoire  pour les touristes souhaitant visiter les Uros et les îles du lac Titicaca. ( En proie au mal des montagnes, je n'ai malheureusement pas pu visiter ce site.)


Visite du site de Sillustani, célèbre pour ses Chullpas (tours funéraires)

Le site de Sillustani situé au sommet d'une colline occupe la presqu'île du lac Umayo à une trentaine de Km au Nord-Ouest de Puno.


Chullpas de SillustaniOn y découvre d'étranges tours funéraires appelées Chullpas construites pour accueillir les momies des nobles Colla: peuple guerrier qui dominait la région du lac Titicaca avant l'arrivée des Incas. Les chullpas ont une forme très souvent évasée. Certaines sont constituées avec de grands blocs de pierres polies et d'autres sont assemblées de manière plus grossière avec de la chaux.
 Lac Umayo
Le site perché à 4000 m d'altitude offre de splendides panoramas sur le lac Umayo.

 

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page) 

Fermes péruviennes.

Marché dans une petite ville. Au premier plan un "éco-taxi", en fait un tricycle à pédales.




Que de vent et de poussière !



 


Oups ! Encore 345.5 Km à parcourir avant d'arriver à Cuzco !

Photo prise à 4335 m d'altitude.

Petit marché aux souvenirs


Visite de Cuzco.

La ville de Cuzco, située à 3400 m d'altitude, constitue un centre touristique majeur de l'Amérique du Sud avec le mythique Machu Picchu et la vallée sacrée des Incas dans ses environs. La ville compte environ 275 000 habitants et conserve de nombreuses traces du passé.
Les historiens s'accordent à penser que Les Incas s'établirent dans les Andes préruviennes au début du 12è siècle. Mais ce n'est que dans la seconde moitié du 15è siècle, que Cuzco devint une brillante capitale. Cette gloire ne dura que 70 ans.
En 1532, une petite troupe de soldats espagnols, commandés par Francisco Pizzaro débarqua au Pérou et dix ans plus tard tout le monde andin était au mains des Espagnols.
Après avoir, comme souvent, presque tout rasé, les Espagnols fondèrent leur ville de Cuzco en 1534. La ville devint une des plus importantes du vice-royaume du Pérou.

Cuzco : egilse de la CompaniaSur la place d'armes de Cuzco, l' église de la Compania (ou église de la Compagnie de Jésus).
Elle fut construite en 1571 par les jésuites et reconstruite après le tremblement de terre de 1650.

place d' Armes de Cuzco

Vue dominante de Cuzco.

Visite de Sacsayhuaman: ancienne forteresse qui abritait la garnison chargée de la défense de la capitale des Incas.

 

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page) 

Sur ce site , situé à 3 Km au nord de Cuzco, s'élèvent les imposants vestiges de cette forteresse, témoin du génie constructeur des Incas. Edifiée à l'aide de blocs mégalithiques (dont certains pèsent plus de 15 tonnes), cette citadelle fut aussi très vraisemblablement un lieu de culte.

En 1536, cette forteresse fut l'enjeu d'une bataille terrible entre Incas et Espagnols. Une offensive menée par Francisco Pizzaro eut finalement raison des troupes incas.

Archéologues et historiens pensent que plusieurs milliers d'hommes participèrent à la construction de Sacsayhuaman et que le chantier s'étala sur près de 70 ans. Le travail réalisé par ces ouvriers tient du tour de force si l'on songe qu'ils n'avaient pas d'animaux de trait, ne connaissaient pas le principe de la roue et ne disposaient donc pas d'appareils de levage tels que poulies et palans.

Sacsayhuaman 

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page) 

Si les murs d'enceinte sont encore relativement intacts, les bâtiments du complexe ont été détruits, tant pas les secousses telluriques que par les Espagnos qui récupérèrent les pierres les moins imposantes pour construire leurs propres édifices à Cuzco.

Vue de Cuzco prise à partir de Sacsayhuaman.

CuzcoLe site offre de beaux panoramas sur la ville de Cuzco.

Vue "aérienne" de la place d'Armes de Cuzco
 

 

Sympathique comité d'accueil !


pierre aux 12 anglesLes pierres étaient assemblées sans mortier. A droite, la fameuse "pierre aux 12 angles" que l'on peut admirer dans la rue Loreto à Cuzco. L'assemblage est tellement parfait qu'on ne pourrait pas y glisser la pointe d'un couteau.




fortin de Puca-PucaraLe fortin de Puca-Pucara gardait  l'entrée de la Vallée sacrée des Incas et la route de Cuzco. Les pièces aux ouvertures trapézoïdales selon le code inca, offrent de belles vues sur la vallée et les sommets enneigés.



Visite de Chinchero.

A 3750 m d'altitude, cette petite localité est plantée dans un décor de sommets tourmentés. Son marché haut en couleurs et l'église toute blanche construite sur des murs incas font sa célébrité.

Chinchero

Chinchero possédait des temples et de nombreux champs et terrasses de cultures assurant non seulement son autonomie mais un surplus important pour l'empire. Les vues sur les paysages avoisinants sont magnifiques.

MorayMoray, à 3500 m d'altitude, qui se trouve à 74 km de Cusco, est connu par sont amphithéâtre enfoncé, formé par quatre terrasses ou andenes circulaires qui semblent disparaître à l'intérieur des hauts plateaux, à la façon d'un cratère artificiel. Il semblerait que ce lieu constituait un centre de recherche agricole inca consacré à l'expérimentaion de cultures dans les différents niveaux de hauteur de ses parcelles (quelques unes avec plus de 100 m de profondeur).
Les terrasses ont été creusées en utilisant au mieux les trous naturels du paysage. Les murs sont épais; ils emmagasinent la chaleur la journée et la diffusent la nuit. Chaque terrasse est constituée d'un lit de caillous, puis de sable et enfin de la terre végétale. Les cercles concentriques et les murs créent un micro-climat différent à mesure qu'on se rapproche du centre et qu'on descend.


Les salines de Maras

Dans un décor où l'on ne s'attend pas à les trouver, des centaines de bassins de rétention de sel : les salines de Maras datent de l'époque préinca des "Maras". L'activité de ces salines continue aujourd'hui.
De grandes masses de cel concentrées dans la montagne se dissolvent doucement dans l'eau, qui gorgée de sel émerge à la surface et est distribuée par une infinité de petits canaux vers les bassins où l'évaporation provoque la formation d'étoiles de sel.

salines de MarasLe spectacle est surprenant. Tous ces bassins accrochés à flanc de montagne, sont une pure merveille.


Visite de Pisac


Petit tour au marché de Pisac. Au Pérou, il existe 24 sortes de maïs.


Pisac rassemble à la fois le nom du village habité qui se trouve au pied d'une montagne au sommet de laquelle se situe un site archéologique : la cité de Pisac. Outre ses nombreuxes  et vastes terrasses de cultures ou andenes, Pisac possède en sa partie supérieure un complexe religieux.




Ce complexe religieux est constitué de plusieurs petits temples de pierres remarquablement taillées et ajustées, avec portes trapézoïdales à linteau massif.

Les temples possèdent en leurs murs de nombreuses fenêtres aveugles ou niches destinées à recevoir les idoles d'or, argent ou autres objets sacralisés.
Des fontaines et canalisations amènent de l'eau propre jusqu'au coeur de la cité religieuse.


La vue est somptueuse ...

 


Cliquez sur les vignettes pour en découvrir davantage...

1er épisode...
Cet article est affiché... 
Cliquez pour voir la fin du voyage ! 
 
Repost 0
Published by Pascal S (photos Nicole) - dans voyages - tourisme
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 19:45

lama 



Voyage en août 2006.











Le Pérou ( ou Peru ) se divise en trois grandes parties :


- la Côte (costa),  bande de terre désertique coincée entre les Andes et le Pacifique.

- la Sierra, partie montagneuse du Pérou.

- la forêt amazonienne dans la partie Est.



La capitale du Pérou est Lima : elle compte  plus de 8 millions d'habitants, soit plus du tiers de la population péruvienne. Elle a été fondée par Francisco Pizzaro en 1535.






 Visite de Lima

 

Lima : place d' ArmesComme dans la quasi-totalité des villes d'Amérique du Sud, le coeur historique de Lima s'organise autour de la Place de Armas également appelée Place Mayor. Joyau de la ville, classée au Patrimoine de l'humanité par l'Unesco, la place Mayor est bordée d'édifices superbes, parmi lesquels la Cathédrale, le Palais du Gouvernement, le palais de l'Archevêché et celui de la Municipalité. Les balcons de bois ouvragés se détachent avec élégance des tons ocres et gris des bâtiments.

Place Mayor

Eglise San FranciscoNon loin de la place d'Armes, se trouve l' église de San Francisco : cette église construite à partir du troisième quart du 16è siècle, ne fut consacrée qu'en 1673. Elle demeure une des rares constructions de Lima à avoir résisté aux tremblements de terre de 1687 et 1746, ... pour ne citer que les plus terribles;

Le Couvent impressionne par la beauté de son grand cloître, dont les galeries sont ornées d'azulejos sévillans du 17è siècle. (Hélas les photos étaient interdites !)

Excursion en mer pour visiter la côte et les îles

geoglyphe Chandelier des AndesPassage devant le célèbre géoglyphe Chandelier des Andes : sorte de chandelier gigantesque, vieux de plusieurs millénaires, taillé en profonde tranchée à même le roc ( longueur 183 m, largeur 80 m ). Son origine serait liée à l'histoire des bateaux espagnols qui passaient au large à la recherche du port de Pisco. Il est visible à plus de 20 Km en mer et sert aujourd'hui de repère pour la navigation maritime.

Aux  Îles Ballestas  (au large de Paracas ) : observation de toutes sortes d'oiseaux, de lions de mer, de manchots et de phoques.

îles Ballestas



Lions de mer






lions de mer
Poursuite de la route vers Nazca.

Visite de Nazca

NazcaVillage de
Nazca ( ou Nasca )
La civilasation Nazca est une culture pré-incaïque du Sud du Pérou. Elle s'est développée entre 300 av JC et 800 ap JC . Elle est surtout connue pour ses géoglyphes : immenses lignes et figures tracées dans le désert non loin de Nasca. On y trouve aussi de magnifiques céramiques polychromes à motifs zoomorphes ( représentations de formes animales )

Tobi le potierVisite d'une fabrique de céramiques à Nazca.
Tobi, céramiste du passé, est un summum de gentillesse, de bonne humeur et d'amour des choses bien faites.
céramiques de Nazca
Héritier d'une tradition plusieurs fois centenaire, ce serait son père qui le premier se serait mis à la recherche des techniques céramistes de leurs ancêtres de la culture Nazca. Passant dans les  anciens cimetières de la région, il aurait trouvé de nombreux objets abandonnés par les pilleurs de tombes, des objets qui pour les trafiquants n'avaient aucune valeur parce qu'ils n'avaient ni couleurs, ni dessins . Mais celui-ci dévina en eux des bases de potiers, des moules de céramistes qui lui permirent de débuter son étude des instruments utilisés pour réaliser les superbes objets dont on trouve encore de nombreux exemplaires dans les musées. Il a aussi retrouvé les minerais utilisés pour obtenir les couleurs. Et dans les musées et revues spécialisées, il retrouve les modèles originaux dont il s'inspire pour faire ses "copies".

Sa boutique est un trésor de merveilles.


route PanaméricaineA gauche, rue de Nazca.
Puis continuation du trajet par la route Panaméricaine, où circulent surtout des camions.



faille de NazcaArrêt à la faille de Nazca : dans cette région, la plaque tectonique du Pacifique et celle des Andes se heurtent, comme en témoigne cette faille.


Traversée d'un village. A droite, petit chariot de fruits.


Arrêt à Chala, en face de l'Océan Pacifique.





Cactus monumentaux sur la plage et un autre spécimen dans un jardin.


Visite d'Arequipa


Arequipa : place d' ArmesArequipa : place d'Armes

Seconde ville du Pérou, Arequipa "la blanche" (ainsi nommée car elle fut bâtie avec une pierre volcanique très claire le sillar) compte 400 000 habitants et est située à 2363 m d'altitude. Elle s'étend entre le rio Chili et trois volcans aux cimes enneigées qui lui offrent un cadre somptueux.
Cette cité d'allure très espagnole fut fondée en 1540. Son climat est très agréable : le soleil y brille quasiment toute l'année.
Le centre ville au cachet colonial unique a été déclaré "Patrimoine culturel de l'humanité" par l'Unesco en 2000.
Avec ses fontaines et ses palmiers, la Plaza de Armas d'Arequipa, fermée sur trois côtés par des arcades coloniales et sur le quatrième par la façade de sa cathédrale en pierre blanche, est la carte postale par excellence.

 

 

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir la droite de l'image (et F11 pour un affichage pleine page).

Spectacle haut en couleurs en ce dimanche matin sur la place d'Armes d'Arequipa : revue des troupes et parade militaire.

cathédrale d' Arequipa

Cathédrale d'Arequipa (1844)

Une série sans fin de destructions et de reconstructions marque l'histoire de la cathédrale. L'édifice actuel, du 19è siècle, a vu une de ses tours éventrer son toit lors du tremblement de terre de 2001.






intérieur cathédrale d' Arequipa


L'intérieur de cet édifice néoclassique vaut vraiment le coup d'oeil.




Dans l'angle opposé à la cathédrale, se trouve l' église de la Compania(église de la Compagnie de Jésus). Elle fut construite entre 1595 et 1698. Elle présente une superbe façade en sillar sculptée dans le style baroque espagnol. La solidité de son assise et du matériau employé l'ont fait résister à maints tremblements de terre. L'intérieur est fabuleusement beau.

intérieur église la Compania

cloître de l'église Compania
Le Cloître, également construit en pierre volcanique vers 1740, est un havre de paix où l'on peut admirer les galeries aux piliers abondamment sculptés.

Monastère Santa CatalinaNon loin de la cathédrale se trouve le Monastère de Santa Catalina. Ce couvent bâti à partir de 1580 est l'un des plus vastes (20000 m2ou 2 hectares) et des mieux conservés de toute l'Amérique.

Ses portes restèrent closes jusqu'en 1970, date à laquelle il fut ouvert au tourisme, bien qu'une partie reste fermée et abrite encore des religieuses.





Derrière ses hauts murs, on y découvre une véritable petite ville, avec ses ruelles, ses cloîtres, ses chapelles, ses fontaines, ses passages, son lavoir, ses cuisines, etc. A chaque détour, une symphonie de couleurs: les murs des ruelles sont en sillar (pierre volcanique blanche) recouvert d'un enduit rouge, les patios sont abondamment garnis de plantes et de fleurs, le cloître du Calvaire est peint en bleu, celui des Novices en blanc. La visite se transforme en une longue flânerie remplie d'émerveillement.


lavoir
Lavoir








vigognesPoursuite de la route vers Puno. Non loin d'Arequipa, des vigognes.



 


Passage au point culminant  du voyage : Crucero Alto 4528 m
Quel vent et quel froid ! En prime, bonjour les maux de tête, mais les paysages étaient somptueux !







Laguna ou lac LagunillasLaguna (lac) Lagunillas


 

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page) 



 
 

 


Cet article est affiché.
Cliquez pour découvrir la suite...
3ème épisode...

Repost 0
Published by Pascal S (photos Nicole) - dans voyages - tourisme
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 19:00

Sortie fin février 2009


Départ de Lans en Vercors



Pic Saint MichelLe Pic Saint Michel 1966m vu du Moucherotte

Lans en VercorsVillage de Lans en Vercors


Domaine skiable du Stade de Neige de Lans en Vercors


Magnifiques chemins dans la forêt !




Les AllièresGîte d'étape et buvette " Les Allières "

© GEOPORTAIL 2007
Départ de Lans en Vercors, parking à coté d'un petit téléski.
Remonter l'ancienne piste et repérer un bon chemin sur la droite qui permet de rejoindre un grand parking en-dessous du stade de neige.
On peut également partir de ce parking quand l'enneigement n'est pas suffisant.
Suivre le chemin qui monte doucement vers le chalet des Allières ( collet du Furon 1438m ) et trouver un bon sentier pour traverser la forêt.
Il de reste plus qu'à suivre la trace qui mène au sommet du Pic Saint Michel 1966 m ...
dénivelé 1050m

Crête des Crocs et Rochers de l'Ours

Roc Cornafion

Villard de Lans

nullCharande et plateau de Sornin

Du givre...








Le sommet du jour...

Un dernier effort...


Le Grand Cheval et le Moucherotte

Agglomération de Grenoble

Au loin la Meije et le Rateau...

Repost 0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 18:20
Photos de 2 sorties différentes :
Mars 2006 (photos avec neige qui vole)
Fin janvier 2009 : très beau temps

RochetailléeRochetaillée et les Grandes Rousses 3470m

Mont de LansVillage du Mont de Lans 1280m

Vue des premiers chalets en remontant la piste du village des 2 Alpes

La Roche de la Muzelle et l'Aiguille de Venosc
On remarque la neige qui vole :  vent très fort en altitude (mars 2006)

Les 2 AlpesFin janvier 2009 : grand beau temps assez froid.

Aiguilles d'ArvesAiguilles d'Arve 3510m et Aiguille du Goléon 3430m

Certes vous connaissez Les 2 Alpes !  Mais savez-vous situer le village de Cuculet ? Non ? Alors regardez la vidéo de JiMS ci-dessus !

CuculetVillage de Cuculet



Départ du Mont de Lans 1275m             © GEOPORTAIL 2007
Remonter la piste rouge jusqu'aux 2 Alpes ; traverser la station et prendre le chemin (piste verte) pour monter aux Crêtes 2200m.

Continuer l'ascension (piste bleue) jusqu'à la station intermédiaire de 2600m pour grimper ensuite à la Toura 2830m (S1), très joli belvédère.
Dépeauter et redescendre à 2600m (R)
Repeauter et remonter une piste bleue pour rejoindre la partie supérieure du Super Diable et gravir les 10 derniers mètres pour arriver au sommet de Tête Moute 2814m (S2) : un deuxième magnifique belvédère.
Pour la descente, on pourra choisir la piste du Super Diable (noire), rejoindre les Crêtes pour ensuite dégringoler sur Combe Valentin (noire) jusqu'aux 2 Alpes avant de rejoindre le Mont de Lans.

Dénivelé total 1800m
Variante possible : partir des 2 Alpes coté sud (télecabine rouge du Diable),traverser le plateau des 2 Alpes pour rejoindre la piste verte afin de continuer le même itinéraire.
A la descente on enchaînera le Super Diable et le Diable (pistes noires), dénivelé total réduit à 1400m.


L' Aiguille de Venosc et La Toura







Quel vent : environ 100km/h : ça décoiffe même sous le bonnet !
Les remontées mécaniques sont fermées au-dessus de 2900m.







Sommet de Tête Moute 2814m et vue de l'arrivée du télésiège du Super Diable.

Les Grandes Rousses

Glacier du Mont de Lans

Cadre haute montagne à 3170m en haut du troisième tronçon du Jandri ! (photo d'une autre sortie)
Vous pouvez decouvrir ces paysages de haute altitude en cliquant sur la vignette en fin d'article

Pascal, Laurie et David encore entrain de se reposer !



Village du Mont de Lans en arrivant le soir...
 

 

Déplacez la barre de défilement pour voir la partie droite de la photo... et F11 pour affichage pleine page !


Fin du jour... fin de sortie !

Ci-dessous la Web cam de http://www.les2alpes.com/   ( Merci à l' Office du Tourisme )

 

Déplacez la photo webcam avec la bande de défilement blanche.



Repost 0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 21:20

Départ de Voiron jeudi 12 février 2008Porsche à 7h10
390km de route pour arriver vers 11h30 aux Issambres dans le Var




















Nous (re)découvrons la plage...


Et bien sûr, nous déposons nos valises à notre superbe hôtel !

Et allons manger ...






Vin du château St MartinBuffet d'entrées à volonté, plat chaud servi, fromage et dessert à discrétion... et bien sûr, du vin rosé ou rouge !

Délicieux !

Une fois bien rassasiés, les choses sérieuses commencent...

Nous sommes 10 coureurs de l'UCV à nous entraîner...





Trois "terribles" : Laurent, Fred et Hervé. 




Dominique, Gérard et Tristan


 

 

 

Vers 9-10h, on est tous bien habillés : même sur la Côte d'Azur il gèle ! 

Route vers le Pic de l'Ours







Olivier, Laura.




















Bien sûr nous retournons chaque midi à notre hôtel pour nous régaler...




Et après avoir repris des forces... nous allons découvrir la ville préférée du commissaire Cruchot !

La ville du "Gendarme" !


 

Saint Tropez, bien évidemment !

 

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le paysage complet (et F11 pour un affichage pleine page).

On remarque la chaîne de montagnes toute blanche en arrière plan.



La saison compétition vélo peut commencer ! 











Pour d'autres coureurs, elle est déjà d'actualité !
Ici la tête de course de la sixième étape du Tour Méditerranéen.

 

 

Repost 0
Published by Pascal de l' UC Voiron - dans performances - competitions
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 22:58

Excursion dans la partie Nord,centre et Est de l'île


Le Pico do Arieiro, troisième montagne de l'île à 1810 m d'altitude, est facilement atteint par la route, dévoilant en chemin de nombreux panoramas.



Finalement le goudron s'arrête dans un décor lunaire d'aiguilles de lave figée et de roches balayées par les vents et les nuages.





Vue du Pico de Arieiro 1810m

Pico de Arieiro

 

Santana est une petite ville située au Nord de l'île. Ce qui fait son charme, ce sont les toutes petites maisons au toit de chaume pointu, peintes avec des couleurs vives.



Il faut savoir qu'autrefois, ces chaumières étaient les seules habitations qui résistaient au vent du Nord, froid et humide.

vipérineVipérine ou herbe aux vipères






Frangipaniers et bougainvilliers


Penha de AguiaPenha de Aguia ( Rocher de l'Aigle ) et village Faial.

Vue à partir de Portela (670 m).

Pointe de Saint LaurentPointe de Saint Laurent, à l'Est de l'île.

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page).

De ci, de là, à Funchal.

Jardin de Sao Francisco.

tulipier du GabonAu détour d'une rue, magnifique tulipier du Gabon.

Parc du Casino.

Entrée accueillante et fleurie d'une jolie maison.


Rue centrale près de la cathédrale Sé (XVè siècle) dont on voit le clocher pyramidal décoré de carreaux de faïence.

clocher de la Cathédrale Sé

Intérieur de la Cathédrale SéL'intérieur de la Cathédrale Sé se démarque par son plafond à caissons de bois de cèdre incrusté d'ivoire.


Eglise du Colégio
(église Collégiale)- - >
C'est un édifice baroque du XVIIè siècle, construit par les jésuites. Sur la façade blanche se détache un portail gothique en pierre de lave.

L'intérieur est magnifique: on y découvre de vertigineux plafonds peints et un choeur éblouissant d'or.

. .. .. .. .. .. .. .



point de vue du Pico dos Barcelos A A 6 Km de Funchal, le Pico dos Barcelos domine de ses 360 m un immense paysage s'étendant de la baie de Funchal à celle de Camara de Lobos.

Entouré d'aloès et abondamment fleuri, ce belvédère offre un panorama sur Funchal, sur Santo Antonio autour de son église et sur Sao Martinho.


Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page).



Après encore 10 km d'une route très sinueuse, et une petite grimpette à pied, on débouche sur l'un des points de vue les plus spectaculaires de l'île : le belvédère d'Eira do Serrado (1095 m).





agapantheAgapanthes. 

Deux autres articles sur Madère : découvrez les en cliquant sur la première ou deuxième vignette.


cet article est affiché


Repost 0
Published by Pascal S (photos JNG) - dans voyages - tourisme
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 16:42

Rando fin mai 2006.
Départ du  centre de Bourg d'Oisans.

Grande Lance d'AllemontVue de l'église de Bourg d'Oisans et de la Grande Lance d'Allemond (ou Allemont) 2842m


Après environ 1/2 heure de marche à plat, un joli étang


Cascade de la PisseTorrent du Vallon avec la Cascade de la Pisse (une de plus !)


Aiguille de Venosc
Torrent du Vénéon avec l' Aiguille de Venosc 2830m



Lac LauvitelLac Lauvitel : ~1500m



Signal du Lauvitel 2901m et Rocher de la Selle 2834m

Les Grandes Rousses à droite







© GEOPORTAIL 2007  -  Jolie randonnée assez longue en distance, 800m de dénivelé,
sans aucune difficulté sauf en cas d'avalanche le long du chemin du lac Lauvitel.




Pont sur le Torrent du VénéonPont sur le Torrent du Vénéon

Repost 0
Published by Pascal S - dans randonnée à pied
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 13:00
Sortie mi-janvier 2009

Le sommet vu du Charmant Som. Avec ses 2082m, Chamechaude est le plus haut sommet du massif de la Chartreuse.

Le Col de Porte et la Pinéa



Passage souvent verglacé  dans la forêt, délicat à la descente. Sommet du jour.



galçons géants !
Magnifiques glaçons !

Roches calcaires découpées


Thierry, très appliqué pour faire sa conversion !
                                                                 Le Charmant Som

Village de Sarcenas et Aiguille de Quaix en Chartreuse

La Grande Sure 1920m et le Charmant Som 1867m




Brèche ArnaudLa Brèche Arnaud. En cas de neige verglacée, il est fortement déconseillé de s'approcher de cette brèche. Si un skieur tombe : c'est sa dernière chute... (et c'est déjà arrivé)

On se rapproche !

La Croix de Chamechaude 2082m

Environ 1h30 pour arriver au sommet : Pascal, Thierry & JiMS

Le Grand Som, col du Granier et sommet du Granier au loin


Vidéo signé JiMS

Le Mont Blanc et la Dent de Crolles 2062m.

Topo Chamechaude© GEOPORTAIL 2007
Une grande classique des environs de Grenoble !
750m de dénivelé au départ du Col de Porte 1326m -> Chamechaude 2082m.




Prairie de l'Emeindras et Chaîne de Belledonne ( avec le Grand Pic 2978m ) en arrière plan
    L'Obiou ci-dessus




Choucas ou Chocard

Choucas ou Chocard


Massif du Vercors en arrière plan.

Très agréable descente dans une neige légèrement transformée.



Le soleil se couche sur le nord du Vercors...
Repost 0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 18:00

Sortie du 25 janvier 2008

Arrivée à la bifurcation vers le Couvent.



Magnifique route enneigée !








Rocher de Combe Chaude



Magnifique Couvent de la Grande Chartreuse sous la neige.

Couvent de la Grande Chartreuse








En remontant vers le Habert de Bovinant













Vue à proximité du Pas du Loup




Beaucoup de vent vers le col de Mauvernay 1774m !

Col de Mauvernay

topo des 3 colsTopo des 3 Cols au départ du Pont des Allemands 813m.    © GEOPORTAIL 2007
Les montées sont en jaune, les descentes en bleu, les lieux de manips des peaux sont indiqués par un point rouge.
Les trois cols sont dans l'ordre : col de la Ruchère 1407m , Tracol 1445m, col de l'Alienard ~1495m.
La montée/descente au col de Mauvernay 1774m est un supplément de l'itinéraire traditionnel des 3 cols.
L'itinéraire des trois cols fait environ 700m de dénivelé, avec le col de Mauvernay, cela fait 1300m.

Jolie corniche ! Rocher de l'Alienard et col des 1000 Martyrs (en arrière plan)
(déscriptif complet de la vue dans commentaire de cet article)

Vue plongeante sur le Couvent...

vue aérienne du couvent !



Redescente sympa dans la forêt...




Le Grand Som 2026m

Déplacez la barre de défilement à droite pour voir le panorama complet (et F11 pour un affichage pleine page).
Le Grand Som 2026m





La Petit SomLe Petit Som 1772m

Chamechaude et le Charmant Som.

Habert de Billon 

Habert de Billon 1266m 

 

Couleurs du soir sur le sommet du Grand Som.

Repost 0

F11 Pour Affichage Pleine Page

  • : Montagnes
  • Montagnes
  • : Pascal Stotz vous présente ses photos de nature & paysages de montagne : vélo, cols, compet cyclisme à l' UC Voiron, ski de rando, randonnée pédestre & alpine au Team Isère Montagne: Chartreuse, Vercors, Belledonne, Oisans, Ecrins, 2 Savoie, Suisse...
  • Contact



 

Rechercher

Compétiteur ou
sport loisir
j'ai souvent un
appareil photo 
dans une sacoche !


cliquez sur mon maillot pour découvrir l' Union Cycliste Voironnaise...  

Plaisir & performance,
découvrez l'Union
Cycliste Voironnaise :
cliquez sur mon maillot
ou le logo
UCV


cliquez sur UCV pour découvrir cette association 












cliquez pour découvrir cette association 

 

 

 

 

 

 

 


Compétition
ou loisir, 
le Team Isère Montagne

est un club de sports

de montagne.

Découvrez le en
cliquant
sur sur mon

débardeur ou
le logo TIM
 
 

cliquez pour découvrir le Team Isère Montagne 

 




























 

Cliquez sur la carte pour l'heure d'un autre pays !

 visites depuis le 23/12/2007

free counters

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog


Si vous aimez ces photos... 
Votez ! 
TOP 100 Photo NATURE (Faune et Flore)

 

Articles classés :